mercredi 4 septembre 2013

Journée d'étude "L'Hôtel de ville de Troyes, histoire, architecture, ornementation et restauration"


Vendredi 13 septembre 2013 à l'Hôtel de Ville de Troyes

Cette journée d’étude est une initiative du Centre Pithou, en partenariat avec la Ville de Troyes. Elle s’inscrit dans le prolongement du travail de restauration de la façade de l’Hôtel de Ville conduite par l’Architecte en Chef des Monuments Historiques, Monsieur Eric Pallot, qui, en 2006, en avait réalisé une étude préalable. La restauration de la façade s’est achevée en octobre 2012.

Cette journée d’étude ouverte au public est l’occasion de proposer un ensemble d’interventions sur l’histoire, l’architecture, l’ornementation et la restauration de l’édifice. 

C’est en 1494 que la municipalité fait l’achat d’une maison au centre de la ville pour en faire son hôtel. Ensemble de bâtiments disparates en pans de bois, menaçant de ruines dès la fin du XVIe siècle, les autorités municipales entreprennent la construction d’un bâtiment neuf en 1624, selon les plans et devis de l’architecte Louis Noblet, travaux rapidement interrompus faute de ressources financières suffisantes. 

Les travaux ne reprennent qu’en 1670, sur les plans de l’architecte du roi, Pierre Cottard.

La façade est traité d’une façon totalement inédite à cette époque. En effet, les autres bâtiments connus pour abriter de telles fonctions, dominent une grande place, restée à l’état de projet à Troyes, et sont accompagnés d’un beffroi, symbole de la puissance municipale, et remplacé ici par un petit campanile. Le parti pris à Troyes est celui d’un édifice présentant un premier étage orné de colonnes, et surmonté de combles à la Mansart (brisis et terrassons). Deux aspects retiennent particulièrement l’attention : les colonnes de l’étage et le décor sculpté.

Les colonnes ne sont pas porteuses ; taillées dans la pierre noire de Tournai, d’un aspect noir et brillant, elles créent un fort contraste sur la pierre blanche de Tonnerre du reste de la façade. 

Le décor sculpté de la façade de l’Hôtel de Ville est remarquable à de nombreux titres : stylistique, technique, iconographique et esthétique. Ce qui est le plus frappant est l’inachèvement du décor sculpté monumental. Les frises sculptées sont en effet interrompues brusquement, de part et d’autre de la façade. Bien loin de défigurer le monument, cet accident, qui trouve son origine dans les arrêts successifs du chantier faute de financement, fournissent une occasion rare d’observer les différentes étapes du travail du sculpteur.

L’Hôtel de Ville recevra par la suite, plusieurs décors sculptés et ornementaux, avant de connaître une reconstruction et un agrandissement dans les années 1930, la façade étant sauvegardée.




Programme
Médiation : Alexandre Gady
 Accueil - 9 h 00

9 h 15 - Mot de bienvenue du maire de Troyes ou de son adjoint.

9 h 30 - Jacky Provence : « L’Hôtel de Ville de Troyes à l’Époque Moderne, histoire en trois temps d’un monument emblématique »

Agrégé d’Histoire, Président du Centre Pithou, spécialiste de l’histoire de Troyes à l’époque moderne. 

10 h 15 - Nicolas Courtin : « L’Hôtel de ville de Troyes dans l’œuvre de l’architecte Pierre Cottard. »

Docteur en Histoire de l’Art, chargé de mission auprès de la Commission du Vieux Paris ; conférencier, chargé de cours, professeur à l’École du Louvre, enseigne l’histoire des arts décoratifs français, l’histoire urbaine et architecturale de l’Époque Moderne ; spécialiste de l’architecture et des arts décoratifs du XVIIe siècle en Île-de-France, et de l’architecte Pierre Cottard, étudié au cours de ses recherches sur les hôtels particuliers parisiens du XVIIe siècle.

11 h 00 - Pascal Liévaux : « L’Hôtel de Ville de Troyes dans le contexte de la construction des hôtels de ville en France au XVIIe siècle. »

Docteur en Histoire de l’Art, Chef du département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique à la Direction générale des patrimoines ; auteur d’une thèse sur les Hôtels de Ville au XVIIe siècle.

11 h 45 - Alexandre Maral : « Louis XIV à Troyes : la contribution de Girardon à la définition de l’image royale »

Conservateur en chef, chargé des sculptures au château de Versailles, diplômé de l’École du Louvre, archiviste paléographe, docteur-ès-lettres, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome, spécialiste de la sculpture des XVIIe et XVIIIe siècles.

12 h 30 - Pause – Temps libre

14 h 00 - Alexandra Michaud : « Louis Claude Vassé et les Hommes Illustres de Troyes. Une commande pour l'Hôtel de Ville »

Doctorante au Centre André Chastel, Université Paris-Sorbonne sous la direction du professeur Alain Mérot, consacre sa thèse à Louis-Claude Vassé qui sera la première grande monographie sur ce sculpteur encore peu connu mais qui occupa une place importante dans le mouvement du retour à l’antique.

14 h 45 - Nicolas Burette : « La décoration de la Salle du Conseil »

Historien de l’art et de l’architecture, diplômé de l’École du Louvre.

15 h 30 - Jean-Louis Humbert : « La reconstruction de l'Hôtel de Ville (1933-1937). »

Chargé de cours au CUT et à l'UTT, spécialiste du patrimoine troyen des XIXe et XXe siècles, président de Sauvegarde et Avenir de Troyes.

16 h 15 - Eric Pallot : « La restauration de l’Hôtel de Ville de Troyes. »

Architecte en Chef et Inspecteur Général des Monuments Historiques, chargé de la restauration de l’Hôtel de ville de Troyes.

17 h 00 - Alexandre Gady : Conclusion de la journée d’études.

Professeur d’Histoire de l’Art à l’Université Paris - Sorbonne, spécialiste de l’architecture des XVIIe et XVIIIe siècles en France, et historien du patrimoine ; membre de la Commission nationale des Monuments historiques et, depuis 2011, président de la Société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France (SPPEF).

17 h 30 – Débat

18 h 00 – Clôture de la journée

Cette journée donnera lieu à une publication dans le cadre d’un numéro spécial de la revue « La Vie en Champagne »



Aucun commentaire:

Publier un commentaire